Accueil » Passe-moé la puck » Histoire du Hockey » Éphémérides » Le syndrôme de Lyle Odelein

Le syndrôme de Lyle Odelein

Connaissez-vous le syndrôme Lyle Odelein? Il s’agit d’une condition psychologique très complexe qui se produit lorsqu’un défenseur moyen, nous surprend avec une grosse performance offensive lors d’un match. Le défenseur, toujours moyen, se rappelle alors à quel point il était bon pour relancer l’attaque avant de faire le grand saut dans la Ligue Nationale et durant quelques matchs nous sert alors son imitation la plus sincère de l’illustre Bobby Orr. Les résultats sont souvent un douloureux rappel à la réalité..

Page d’histoire

Le 2 Février 1994, Lyle Odelein égale un record d’équipe pour le nombre de passes et de points dans un match pour un défenseur. Il amassa 5 passes dans une triomphante victoire de 9 à 2 du Canadiens contre les Whalers de Hartford.

Les matchs suivants furent à l’origine du syndrôme de Lyle Odelein…

D’autres joueurs du Canadiens ont été résolument atteint du syndrôme de Lyle Odelein au fils des années :

  • Sheldon Souray, qui depuis qu’il a découvert la précision à son puissant lancer-frapper, croit qu’il est habile dans tous les autres facettes de son jeu offensif.
  • Francis Bouillon, qui lui est passé maître dans l’art de faire des belles montées qui n’aboutissent pas à grand chose…
    C’est pas grave Francis, on t’aime pour tout le reste 🙂

Liens intéressants sur du Hockey plein la gueule!

– Matt

6 réflexions au sujet de “Le syndrôme de Lyle Odelein”

  1. cé po fou .
    pis hier, ceux qui veûlaient contre les déboires de Samsonov, qui ne fait que tourner dans la zone, pis empoché des millions.
    gang de tata; gang de jaloux pareil!
    kessé sa vous fait ki fasse 5 millions pis qui fasse 2 point au 8 games… cé pas vous autres qui payé?
    Lui va finir cé jour en chaise roulante, mais riche… tandis que le propriétaire comme Gillet qui fait des affaires d’or avec des matchs comme hier, lui il ne mange pas de coups de baton, pis si vous dite que samsonov les évitent, Gillet n’est pas capable de faire 3 fois le tour d’la zone entre des gros de 50 livre de plus que lui.
    Dans le fond chu ben content pour lui, pis chu content pour moi pour mon club, anyway i pourrait gagné 12 millions, cé po moi qui l’est paye, pis si il me rapporte une game comme hier de temps en temps, sa vaut ben tout les millions que je lui donnerai jamais.
    pour se qui est de souray. tié, cé le plus mauvais des mauvais. oui, il a un tir en power play.
    mais sé l’unique place ou il aide. Parfois son intuition de gros fier a bras lui serve, mais d’autre non. J’crois qu’on pourrais le remplacé par streit a temps régulier pis Kotsitsyn kovalev ryder ou Latendresse sur la pointe en powerplay.
    (pour latendresse, cé qu’il nous le faut, y’a que lui qui n’a pas peur de mourir quand souray s’élance de la pointe et que lui doit bloquer la vue du gardiens. quel travail ingras.

    yess les hockeys fans pis n’oublier pas, mon bras meutris vous tend le flambeau, qu’j’en voye pas un voté pour toronto

  2. I’m with Barnaby.. He is Cornelius! But still a good site.. And Cornelius was a great Hab that did the dirty work when guys like Carboneau, Daignault and Dejardins were not interested in getting dirty. St. Pat only did his scrapping with the ‘Lanche. Respect to Lyle for being blue-collar.

Laisser un commentaire