À la suite de mon voyage à Boston autour duquel j’ai eu le plaisir de faire la conversation avec plusieurs des partisans des Bruins qui ne cessaient de me parler du spectre de Cam Neely.

De regarder sa bannière au plafond du nouveau Garden, je me suis rappellé à quel point il n’avait pas son pareil pour marquer contre le plus grand des gardiens. Il a été la grosse bête noire de Patrick Roy tout au long de sa carrière.

Possiblement le plus grand de tous les power-forwards

– Matt